Les Chroniques d'Avalon

Manuscrit second: Aube Nouvelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une question brulante... (Sarius)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ciedith Ilbalethiel
Rose des Sables
Ciedith Ilbalethiel

Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Classe:
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeDim 30 Aoû - 11:41

[Suite de: Le conseil des Clans]

Le groupe avait finit par quitter la citadelle, sans quelques bousculades. L'alerte avait dut être donner, mais personne ne les poursuivit. Cela avait donné lieu a des réjouissance dans la première heure, mais plus le temps passait, plus Ciedith trouvait ça louche. Quelle idée pernicieuse avait put germer dans l'esprit de ce conseil perverti?
Quel piège leur aurait il tendu...

Une autre idée plus sombre encore vint embrumer son esprit, si bien qu'elle se tue tout le voyage durant, perdu dans les méandres de son esprit. C'était habituel chez elle, mais pas de cette manière. La guerre, elle était pour d'une certaine manière, mais pas celle du conseil; leur méthode étaient honteuse et elle n'y adhérait pas. Elle aurait cependant aimer le convaincre de faire quelque chose. Différemment, mais quelque chose tout de même. Il allait falloir être subtile, sinon elle se verrait renvoyer violemment chez elle... Elle contait légèrement sur leur désaccord et appuis commun contre le conseil.

Elle laissa cette idée de côté pour quand ils seraient arriver. Une légère pose dans le désert. Elle sortie sa gourde attacher dans son dos qui avait été épargner par le coup de lame du garde pour en boire un peu, juste ce qu'il fallait, car boire trop lui donnerait encore plus soif. Descendu de cheval, elle plaqua sa main sous sa bouche et y fit couler de l'eau pour que lui aussi boivent mais dans sa main. Les autres firent de même; et enfin ils purent repartir.

L'oasis fut enfin en vue. On la repérait de loin, car la région était verdoyante. Elle n'était jamais venu ici avec son clan; et elle comprenait mieux pourquoi Sarius était si opposé a la guerre. Lui et son peuple n'avait sur leur territoire pas a souffrir des privation et du manque d'eau. Ils n'avaient pas la vie difficile des autre clan. Un miracle dans le désert. Il était légèrement injuste qu'ils soient les seuls a en profiter. Cela viendrait s'ajouter a son argumentation. Les autres n'avaient pas leur chance. Il faudrait qu'il comprenne...


[On est chez toi, alors je te laisse continuer, savoir comment il les reçoit ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius Adweh
Loup du Desert
Sarius Adweh

Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeDim 30 Aoû - 12:50

Cela faisait deux jours qu'ils avaient quitté la cité. Durant le trajet il avait longuement réfléchit à ce quavait fait le conseil, leurs traitrises avient enfoncé le coup dans la plaie et Sarius avait mal digéré leurs attitudes. Sarius le savait, même si en premier temps il aurait refusé de prendre part à la guerre, il se serrait finaleent rangé du côté de la majorité car une guerre n'affecte pas qu'un petit nombre d'homme mais une civilisation entière, donc Sarius aurait été forcé par la force des chose à entré en guerre à son tour quitte à perdre la vie tel qu'il la connaisait.

Il en était persuadé, quand les autres clans entrerait en guerre et que les premieres batailles aurait eût lieu, les loups du désert aurait rejoind leur frère au coeur de la bataille et il était casiment certain que le clan de la rose des sables et le clan es vautours auraient fait de même.

Mais pour le moment il allait rejoindre son peuple, mais il ne comprenait pas pourquoi Ciedith et ses hommes étaient venut avec lui, il était sur que ce n'était pas pour une attaque contre le clan, pour celà ils étaient trop peu nombreux. peut être voulait-elle le persuader d'entré en guerre, car elle lui avait fait comprendre qu'elle était pour cette guerre.

Un sourire s'afficha sur le visagede Sarius quand ils virent une étendut d'eau, l'oasis scintillant, un peu plus au sud ont pouvait voir des tentes et des champs sur la rives de l'étendue d'eau. L'oasis resemblait plus à un grands lac qu'à une petite étendut d'eau, en effet il pouvait facilement se tenir trois ou quatre camps autour de l'oasis.
Ils approcherent du camps, où on pouvait voir des dizaines de personnes armés se mettre en position pour déffendre leur village face au étrangé.

Sarius aprocha calmement du camp, quand ils arriverent, Sarius s'aprocha des gardiens du camps, ses derniers le reconnaisant s'écarterent de sa route. Il passa le barrage de corps pour arriver, suivit des nomades, dans le coeur du camp. Il déscendit de cheval, à cet instant une femme plus jeune que Sarius arriva, elle était accompagné d'une homme d'âge mûr. Etrangement la femme porté le même colier que Sarius qui représenté sa position de chef de clan. Le véritable chef fronça les sourcils. La femme enleva le colier et le tendit à Sarius, ce dernier regarda la femme.

"Alors ma soeur, que ce passe t-il ici ?."

"Nous avons été dupé par cet être abjecte."

la soeur de Sarius montra l'homme à ses côtés, ce dernier rentra la tête dans ses épaules.

"Jetez moi ce déchet dehors."

Aussitôt des hommes attraperent l'homme, Sarius ce tourna vers lui.

"Tu pouras dire au conseil que jamais ils ne prendront le pouvoir sur les loups du désert."

Sarius se tourna vers Ciedith.

"Allons dans ma tente, nous pourons parler. Tes hommes peuvent aller se restaurer s'ils le veulent, vous êtes les bienvenue."

Il regarda sa soeur.

"Toi aussi Saméis, viens avec nous."

Ainsi les trois personnes partirent vers la plus grande tente du camp.

[Dsl j'ai pas le temps d'amoircer la discution, je vais manger.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciedith Ilbalethiel
Rose des Sables
Ciedith Ilbalethiel

Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Classe:
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeLun 31 Aoû - 10:59

Le sourire de Sarius montrait a quel point il était attaché a ce lieu; mais celui-ci se vit ternir a leur arrivé dans le clan. Une jeune femme était arriver; elle lui ressemblait. Ciedith en déduit que ce devait être sa soeur. Mais les retrouvailles ne semblaient pas être si fraternelle. Elle avait pris sa place, ou plutôt; lui avait-on suggérer l'idée? La manière dont elle tendit le collier a son frère montrait l'honneur dont elle faisait preuve. Elle accusait l'homme a son côté de les avoir dupé.
Ciedith, n'étant pas encore descendu de cheval le toisait de haut. C'était une larve, et la manière dont il rentrait sa tête dans ses épaules ne faisait que confirmer son point de vue.

Elle finit par descendre de cheval, ce n'était pas a elle de régler cela. Elle songea un instant a ce qu'il se passait dans son propre clan. Il devait déjà être partit, en route pour l'est comme elle l'avait demander. Elle n'aurait pas le même genre de problème. C'était l'avantage d'être nomade, quand les ennuis vous cherches, ils ont beaucoup de mal a vous trouver...

Sarius congédia violemment le traitre, lui confiant un message pour le conseil. Il ne devrait pas le laisser repartir, ou du moins c'était son avis.


"Ne le laissez pas partir, vous pourrez toujours vous en servir, le conseil croit les Loup du désert a sa botte maintenant. Vous devriez tirer parti de cet avantage."

L'homme qui aurait souhaité partir sans demander son reste se fit tout petit, et tenta a l'insu de tous de disparaitre. Mais la jeune soeur de Sarius l'attrapa par le col avant qu'il n'en ai le temps. Ciedith sourit en regardant le couard et son air terrifier. Elle n'était pas cruel, mais il ne fallait pas se jouer d'eux.

Sarius lui proposa enfin d'aller discuter dans un endroit plus convenant, invitant également sa soeur. Ciedith congédia ses hommes qui purent aller se détendre. Sa soeur s'appelait donc Samélis. Ciedith la fixait légèrement sans y paraitre. Il lui semblait qu'elle devait avoir a peut près le même age qu'elle; peut être un ans de plus même. Elle comprenait mieux maintenant que Sarius avait été le moins choquer de trouver une femme en face de lui au conseil, si il avait une soeur pour assurer sa relève. Un léger sourire apparut sur ses lèvres, alors qu'elle s'assit sur le sol dans la tente.

Prendre la parole sans y être invité était chez elle assez vulgaire, mais les tradition n'étaient pas les même d'un clan a un autre, donc elle se permit d'introduire la discutions, essayant de ne pas aborder trop vite le point culminant de ce qu'elle souhaitait aborder. Elle jeta un coup d'oeuil a Sarius, afin de savoir si elle pouvais parler librement en présence de Samélis, et son regard le lui confirma.


"Vous devriez faire en sorte que le conseil vous croient a sa botte; cela vous évitera des problèmes, enfin... Jusqu'à ce qu'il le découvre. C'est pour ça qu'il ne faut pas le laisser partir."

Son regard vagabondait dans l'intérieur de la tente alors qu'elle parlait. Ce n'était que des suggestions, et ce n'était certainnement pas a elle de prendre des décisions ici.

"Sarius, si vous avez suffisamment confiance en votre soeur, peut être pourriez vous la laissez endosser le rôle de Chef de clan, du moins en façade; si elle ne fait que mettre en oeuvre vos réflexions communes..."

Elle se tue, attendant patiemment qu'on lui réponde, ou qu'on ouvre la discutions a un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius Adweh
Loup du Desert
Sarius Adweh

Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeLun 31 Aoû - 15:25

Tout trois entrèrent dans la tente. Sarius allat s'asoir sur un fauteil en bois recouvert d'une fourure de fauve, il retira le foureau qu'il porter à la ceinture et posa l'arme contre le siège. Il invita les deux femmes à s'assoir dans des fauteils identiques. Il réfléchit pendant quelques instants, mais fut intérronpu par Ciedith.

"Vous devriez faire en sorte que le conseil vous croient a sa botte; cela vous évitera des problèmes, enfin... Jusqu'à ce qu'il le découvre. C'est pour ça qu'il ne faut pas le laisser partir."

Elle parlait du cloporte qui avait essayé de prendre le contrôle de son camp. Mais Sarius n'était pas vraiment chaud pour suivre les ordres du conseil même si c'était pour les retourné à leur avantange.

"Sarius, si vous avez suffisamment confiance en votre soeur, peut être pourriez vous la laissez endosser le rôle de Chef de clan, du moins en façade; si elle ne fait que mettre en oeuvre vos réflexions communes..."

Sarius réfléchissa à celà, mais il répondit.

"J'y penserais, mais avant je voudrais savoir vraiment pour quel raison vous êtes venut avec moi. Car nous le savons tout les deux le voyage jusqu'ici ne comportait aucun danger."

Il marqua une pause, il savait pertinament que Ciedith avait quelque chose derière la tête et il ne devait pas oublié qu'à la base elle était pour partir en guerre, c'était surement pour sa qu'elle lui a dit de faire croirent au conseil que les loupsdu désert obéiront au conseil, pour qu'ils partent en querre avec le reste des hommes du désert.

"Donc, que voulez-vous ? Allez-vous essayé de me convaincre des bien fait qu'une guerre aurait pour notre peuple ?."

Si les choses tournait mal, Sarius était en poition de force, et ce n'était pas les trois hommes qui les avaient accompagné qui pourait rivalisé avec un clan entier. Et il se doutait que Ciedith avait prit conscience de celà depuis longtemps. Mais il pouvait faire de la rose du désert une réel alliée. Il croisa les bras en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciedith Ilbalethiel
Rose des Sables
Ciedith Ilbalethiel

Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Classe:
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeMar 1 Sep - 11:36

Ciedith préférait le contact du sol a celui de fauteuil, elle se retrouva donc légèrement plus bas que ses deux interlocuteurs; déjà qu'elle était plus petite habituellement... Sarius écouta avec attention sa réflexion; mais la déclina d'une parole; ou plutôt l'ajourna.

"J'y penserais, mais avant je voudrais savoir vraiment pour quel raison vous êtes venut avec moi. Car nous le savons tout les deux le voyage jusqu'ici ne comportait aucun danger."

Ciedith se senti légèrement agresser, injustement de plus. Un de ses sourcils se releva dans une expression légèrement outré. Bien sur elle avait a parler; mais ce n'était pas l'unique raison de sa présence ici.

"Donc, que voulez-vous ? Allez-vous essayé de me convaincre des bien fait qu'une guerre aurait pour notre peuple ?."

Ciedith se releva; se trouvant maintenant légèrement plus haute que Sarius qui était lui assit. Son visage était toujours neutre, mais une pointe d'ennervement y était visible.


"Je n'ai pas a vous dicter la conduite des votres, mais chez moi il est coutume de ne pas laisser tomber quelqu'un qui vient de perdre son escorte. Surtout quand il s'agit d'un chef de clan. Sarius, chef des Loups du Désert... Seul, dans le désert alors que le conseil souhaite vous faire sauté... Ce n'est pas ce que j'appelle une route sans danger. Maintenant je ne prétend pas que vous n'ayez pas put vous défendre seul, je ne prétend d'ailleurs pas plus être meilleur que vous dans ce domaine; seulement nous avions l'avantage du nombre...."

Elle prit une grande inspiration.

"Je ne vous permet pas de remettre en doute la pureté de mes intentions; car si tel était vrai que je voulait uniquement vous convertir a ma vision; je n'aurait pas prit ce soin. Il m'aurait suffit de vous laissez au main du conseil et de me ranger avec lui. Vous savez aussi bien que moi que vous auriez finit par accepter sa décision."

Elle n'avait pas tord. Se détourner de la guerre voulut par le conseil pour ensuite essayer de convaincre d'autre de la faire n'était pas le chemin le plus aiser... Elle se rassit. Sur un fauteuil cette fois, dardant un regard sur Sarius, puis sur Samélis.
Il était temps d'aborder ce sujet a tendance fâcheuse.


"C'est vrai, je suis pour une guerre. Mais pas pour celle du conseil. Vous aurez peut être du mal a comprendre, mais c'est parce que, je le croit; vous possédez les meilleurs conditions de vie de nous tous. Ce n'est en rien un reproche, mais vous ne semblez pas souffrir des mêmes privations que nous."

Elle avait un instant le regard brillant, plein d'étoile, comme attirer par la promesse d'un monde meilleur. Elle était habité par son idée.

"Les humains des plaines se sont approprier des terres qui étaient les nôtres. Des terres verdoyantes... Ils en possédaient aussi, mais il leur en as fallut plus. Et sincèrement, je me demande si nous envoyer dans le désert n'était pas a l'origine une manière de se débarrasser de nous... Definitivement. Sauf que nous sommes toujours la..."

Son regard s'était perdu, vitreux, avant qu'elle retourne son attention sur Sarius, elle le fixait droit dans les yeux.

"Cette terre... Arathie... C'est notre berceau. Il est de mon sens normal que les nôtres retrouve leur foyer..."

Elle avait dit LES nôtres, et non les siens. Elle l'incluait dans cette idée. Eux aussi avait légitimement le droit de réclamer une terre meilleur. Elle s'arrêta, elle aurait put continuer encore longtemps; mais jugea qu'il était préférable qu'elle se taise; l'idée ferait son chemin. Elle espérait qu'il en parle aux Loups du Désert; que l'accord ou le désaccord n'émanerait pas de lui seul; comme chez la Rose des Sables. Elle n'était pas seul a vouloir regagner ce territoire. C'était la volonté commune des siens. Mais pas n'importe comment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius Adweh
Loup du Desert
Sarius Adweh

Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeMar 1 Sep - 19:50

Sarius écouta la jeune femme, il est vrais qu'il avait été injuste envers elle, mais le sort de son peuple était plus important que la courtoisie, mais il savait qu'il ne devait pas être en froid avec Ciedith qui pouvait être une alliée de poids.

"Je le concède je n'ai pas vraiment était juste avec vous et je vous prit de m'excuser."

Il écouta la jeune femme, comme il le savait déjà elle était pour une guerre, mais il ne voyait pas la différence entre sa guerre et la guerre du conseil, une guerre restait une guerre avec son lot de mort et de vainqueur. Elle parlait des privations de son peuple, non de notre peuple.

"Il est vrais que mon clan à sût s'accommoder à la vie dans lez désert, il est vrais que nous avons eût la chance de tombé sur l'oasis il y a de cela plusieurs centaine d'années et pourtant, j'ai également toujours rêvé de voir la terre de nos ancêtres et pourquoi pas y vivre un jour. Mais je ne pense pas que la guerre soit nécessaire pour sa..."

Il marqua un pause.

"En fait, si je pense que la guerre pourrait nous servir. Mais pas en combattant nos cousins mais en les aidant à affronter leur ennemis, nous aurions put venir à un accord pour pouvoir regagner la majorité de notre terre d'entant pendant qu'eux prendrait le territoire de leur ennemi. Je pense que la diplomatie serrait plus utile que la guerre. Personnellement je préfère me battre contre des êtres qui n'ont rien en commun avec nous que contre nos cousin qui nous ressemble tellement."

Il était clair, qu'il n'était pas possible de convaincre le conseil de cette solution car comme beaucoup d'homme du désert ils avaient développé une haine à l'égard de nos cousins, ce qui n'était pas le cas de Sarius.

"Comme tout le monde j'ai entendu les histoires que l'on raconte sur les hommes qui en chassé nos ancêtres, mais ce qui vivent aujourd'hui dans les plaines de sont plus les même, je peux quasiment affirmer qu'ils ne soupçonnent même pas notre existence, peut être qui serait enclin à pardonné les péchés de nos ancêtres pour nous accueillir comme les frères que nous sommes sensé être. Et je doute même qu'ils aient gardé une quelconque trace du bannissement de notre peuple."

Il marqua une pause.

"Avant que je devienne chef de clan, je me suis souvent rendu, sous ordre du précédent chef de clan, dans le territoire des hommes des plaines, souvent pour des raids contre des marchands, mais il m'arrivait d'aller là bas pour rapporter des renseignement sur le territoire. Je ne vous cache pas que mon père, le précédent chef de clan, avait pour idée de demander au conseil d'attaquer les hommes de plaines. Durant mes recherches dans ce territoire, j'ai put voir à quel point ces hommes sont semblable à nous, j'ai pût m'infiltrer dans une de leur ville sans qu'on voit que je n'avait pas les même origines. Suite à ses quelques excursions j'ai fait des recherches dans nos propres archives, le plus souvent dans la cité du conseil."

Il marqua une pause.

"Et je peux vous dire que vous vous trompez. Vous affirmez que les hommes des plaines ont voulut agrandir leur térritoire. Mais ce n'est pas ce que disent certaine archives de notre peuple, bien qu'il y en est qui suive votre supposition, la plupart affirme que les hommes du désert et les hommes des plaines ne formaient qu'un seul et unique peuple. Et que ce n'est qu'à cause des crimes commit par les habitant d'Horizon, nos ancêtres, que nos sommes aujourd'hui restreins à ce désert. Il est vrais que pendant plusieurs décennie les hommes des plaines habitait Horizon mais ils finirent par reculer définitive dans les plaines oubliant jusqu'à notre existence, nous laissant ainsi l'opportunité de reconquérir notre cité."

Sarius savait que ce récit sur leurs origines ne suffirait pas à convaincre Ciedith des malheus que causerais une guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciedith Ilbalethiel
Rose des Sables
Ciedith Ilbalethiel

Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Classe:
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeVen 4 Sep - 11:41

Il semblait d'accord sur l'idée de vouloir vivre dans les territoires qui jadis leur appartenait, tout n'était pas perdu, mais l'idée de guerre ne lui convenait pas. Que croyait il? Que les hommes des Plaines, ceux qui rappelons le, les avait exiler dans le désert pour les voir partir vers une mort certaine, se verrait repentant et leur offrirait leur territoire? Il rêvait...

Quand il avoua qu'il pensait que la guerre serait plus profitable allier aux humains, elle ouvrit de grands yeux. L'idée ne lui avait même pas effleurer l'esprit, et pour une raison bien simple, elle était totalement hors de sa conception. Sarius la décevait beaucoup; mais il continua, prêchant la bonne parole selon laquelle les hommes ne seraient pas si monstrueux qu'on le dit... Cela la revotait. La vie facile dont il profitait avait dut adoucir tellement sa vision..
.

"Il est beaucoup plus facile a un livre de mentir qu'a un homme en vous regardant droit dans les yeux... De plus, je doute que le conseil aurait laisser cela trainer dans ses archives... Je pense en effet qu'il n'ont pas garder de trace d'un quelconque bannissement, mais pas parce qu'il n'ont pas de rancune envers nous; simplement parce qu'il ignore même notre existence. Comment se montrer solidaire d'un insecte qui n'existe pas?"

Elle se leva. Le fixant. Elle regarda un instant Samélis, attendant une réaction de sa part. Si elle était ici c'était bien certainnement pour donner son avis; et elle espérait sincèrement qu'il soit différent de celui de Sarius. Elle repris.

"Passons les raisons pour lesquelles ces hommes nous méprisent ou non, vous ne parviendrez pas a me convaincre, et je ne croit pas pouvoir y parvenir non plus. Mais la ou je ne vous suit plus, c'est votre volonté de s'allier avec eux.
Alors comme ça, vous ne voulez pas faire la guerre avec ceux qui nous ont maltraiter; mais vous compter aller contre d'autre, qui eux ne nous ont rien fait?"


Elle le fixait droit dans les yeux. Un pan déchirer par le combat de sa tunique laissait apercevoir ses côtes qui se soulevait furieusement au grès de sa fureur.

"Peut être que les hommes des plaines nous ressembles, mais je n'avait pas pris conscience a quel point. Cela dit je ne m'inclue pas dans cette ressemblance. Vos idées sont digne de celles de ces monstres..."

Le sang battait ses tempes, et sa mâchoire était crispé.

"Ce que j'ai appris des Merrenwens, car c'est leur nom, en vivant auprès de leur frontière, c'est qu'ils nous ressemblent peut être plus que vous voulez bien l'admettre. Et leur histoire ressemble étrangement a la notre..."

Elle ne détailla pas plus, elle n'avait pas besoin, il comprendrait très bien.

"Vous voulez le mieux pour les vôtres; mais je ne croit pas que le mieux soit de se disperser. Car, vous finiriez dans un étaux, et je ne dit pas cela comme une menace, mais c'est une conséquence direct."

Elle s'était radoucie, et son rythme cardiaque diminuait. Elle abandonnait peu a peu l'idée de le convaincre, et a regret. Elle avait pourtant vu en lui un allier potentiel a sa guerre personnelle. Car celle du conseil promettait d'être revancharde; mais Ciedith ne pensait pas qu'il faille faire subir aux autres hommes leur même sort. Elle voulait juste gagner le droit de vivre "chez elle", pas éjecter les autres de chez eux...

[Désolé pour le temps de réponse. J'ai un peu galérer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius Adweh
Loup du Desert
Sarius Adweh

Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeDim 6 Sep - 18:47

Depuis que la conversation avait commencé, Sarius avait vut d'un autre oeil le fait de reprendre leur terre dans les plaines. Il avait également le désir de vivre dans l'étendu verdoyante qui était leur terre bien avant leur exil, mais il était contre la guerre, car certe si les hommes du désert gagné la guerre ils récupereraient cette terre tant anvié, mais s'ils perdaient leur peuple disparaitrait. Mais il était vrais que s'il restait à l'écart il n'aurait plus d'allier et il finirait seul contre tous.

"Comme vous le savais je ne suis pas pour une guerre que ce soit pour combattre avec ou contre les hommes des plaines, je pense avant tout à mon clan et à notre peuple, si nous perdons cette guerre qu'elle certitude avons-nous que nous serons encore vivant à la fin... aucune. Nous pourions très bien être anéantit jusqu'au dernier que ce soit par les hommes des plaines faisant preuve de plus de courage que leur aieux en nous exécutant, ou peut par nos soit disant allié. Prouvez moi que nous n'avons aucune crainte à combattre au côté des Merrenwens et peut être que je réviserais mon jugement."

Même s'il pouvait accepter l'idée d'une guerre il ne pouvait se résoudre à combattre au côté d'être dont il ne connaisait pas ou encore combattre sous les ordres du conseil car s'il combattait contre leur cousin il ne voyait pas comment il pouvait être allié au conseil sans que ce dernier interfaire dans les décisions de Sarius.

"Et puis qu'elle est votre vison de la guerre, car j'ai crut comprendre que vous étiez contre le conseil. Comment comptait vous entré dans cette guerre sans que le conseil ne prene le contrôle de nos clans ou qu'il décide de nous attaquer."


[Dsl, c'est court mais je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à ma réponse à cause de mes devoirs. Je pense que la semaine prochaine je pourais faire une réponse plus longue. Il y a très peu de chance que puisse me conecter en semaines, donc je répondrais à ton prochain message vendredi soir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciedith Ilbalethiel
Rose des Sables
Ciedith Ilbalethiel

Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Classe:
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitimeSam 12 Sep - 21:42

Elle l'écouta calmement. Il avait peur. Peur pour lui, et peur pour les siens. Peur de ce qu'une guerre mal engager pourrait signifier pour eux. Il voulait des garantie; mais qu'elle garantie pouvais elle lui donner? L'issue d'une telle guerre était toujours incertaine pour les uns comme pour les autres, et s'aurait été mentir et impordonnable que de chercher des idées pour lui travestir la vérité.

Il était prudent, peut être même trop prudent. D'ordinaire elle aurait loué cet attribut; mais il y avait un temps pour raisonner, et un temps pour agir. Elle le fixa droit dans les yeux, dardant un leger regard a Samélis avant de déclarer simplement, mais avec une détermination profonde qui a elle seule guiderait des armées:

"Je préfère mourir debout que vivre a genoux. Réfléchis-y. Demande toi ce que préfèrerait les tiens. Savoir que quelque chose de grand leur attend en cas de victoire, ou bien une fin incertaine mais pas forcement tragique en cas de défaite; ou bien la promesse de vivre a jamais en enfer."

Le désert était bien comparable a l'enfer, la même chaleur, et la même difficulté a vivre. C'était un enfer qu'ils avaient finit par apprivoiser; mais un enfer tout de même, seuls avaient changer les bourreaux. Autrefois c'était les hommes des plaines qui les y avaient contraint, aujourd'hui ils se contraignaient au même a cet enfer; il était temps que cela change.

"Le monde nous as depuis longtemps oublier, mais je croit qu'il est temps qu'il se souvienne que nous existons."

Venait alors la question du comment. Elle ne pouvais pas dire qu'elle avait tout prévu, s'eut été faux; mais maintenant qu'il semblait prêt a se laisser convaincre, elle devait tout donner.

"Comme on dit... l'union fait la force. J'ai crut comprendre que les Vautours ont eux aussi retourner leur veste contre le conseil; et pourtant ils sont les premiers a lorgner sur le territoire des autres. Ils ne tarderont pas a se joindre au conseil par défaut si personne ne leur propose autre chose. A ce moment, nous serons trois sur 5 clans a s'être allier. Le conseil a lui deux clan et les chefs de Guerre. Je pense que nous pourrons facilement faire joueur l'orgueil d'au moins un des chefs de clan. Je ne le connait pas particulièrement; mais l'air de suffisance que j'ai remarquer sur son visage au conseil me laisse dire cela. Maintenant c'est a vous de me confirmer si j'ai raison..."

Elle s'arrêta un instant reprendre son souffle, et continuer a réfléchir rapidement a la suite des évènements.

"Les chefs de clans ne supporterons pas longtemps d'être manipuler; surtout si nous nous arrangeons pour montrer notre liberté, celle la même qu'ils n'ont pas. A 5, même a 4 j'imagine, le conseil ne pourra pas faire face seul, et il perdrait certainnement des appuis, même chez les généraux de guerre. Ils ne sont pas fou, et savent qu'ils n'ont aucune chance si nous faisons bloc contre eux. Je pense qu'a ce moment nous pourrons imposer notre volonté... Reste a voir qu'elle sera elle... Je veux croire que nous avons une chance..."

Elle releva le regard; attendant le verdict de son auditoire. Si elle échouait maintenant, elle savait qu'elle n'aurait plus aucune chance de les convaincre...


[Désolé pour l'attente...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une question brulante...  (Sarius) Empty
MessageSujet: Re: Une question brulante... (Sarius)   Une question brulante...  (Sarius) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question brulante... (Sarius)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Chti't question CFK & vehicule ouvert
» Une question que je me suis toujours posée...
» Boite a Question : BAQ
» Yen est pas question !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Avalon :: Le Désert de Nabata :: L'Oasis scintillante-
Sauter vers: