Les Chroniques d'Avalon

Manuscrit second: Aube Nouvelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)

Aller en bas 
AuteurMessage
Richter Ruby
Gentilhomme
Richter Ruby

Messages : 83
Date d'inscription : 01/07/2009
Localisation : Entre les continents

Feuille de personnage
Classe: Magicien
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 0:57

Le blanc total. Pendant un instant, le monde disparut des yeux de Richter. Le portail ouvert de son monde était maintenant lié au continent de Avalon. Il prit une grande rspiration et traversa le tunnel entre les temps et la dimession, espèrant ne pas s'être trompé de rune pendant la confection de son sortillège.
"Profite en pour faire de beaux rêve, Ashura..."
Il pénétra le cercle sombre et les ténébres l'envahirent.

--------
*Voilà Avalon...* Pensa alors Richter.

Des ruines. Du sable à perte de vue. Il se retourna vers le sud, et découvrit une mer noire, remplie d'algues. Le pays était desertique. c'était une chose que Richter n'avait jamais vu avant. Il venait d'une contré éloignée, ou le monde était forgé dans la glace et le froid. Il avait chaud dans ce desert brulant, mais ne voulais pas ce séparé de son manteau, qui représentait trop pour lui. De plus, c'était tout ce qu'il possèdait, à part son bâton magique. Il planta son bâton dans le sol et se mit à dessinner ses runes de pouvoirs.

Une boule de brume se forma au dessus de son ruby, au dessus de son long bâton. Richter prit son bâton à deux mains et le fit tourbilloner en spirale, envoyant la fraicheur de la boule autour de lui. Il sourit devant son oeuvre quand il se rappella, qu'il ne devait pas utiliser la magie... Car si Ashura se reveille, il ne devait pas savoir où se situait Richter.

Il jura tout bas et regarda la ville fantôme. Les édiffices étaient immensses! Ils faisaient plusieurs étages de haut. Tout était fait en pierre et en fer. C'était dans bâtiments sortit d'une autre époque. Des fils pendaient à des cables, rendant les routes noires difficiles à traverser. Malgrés le paysage évolué, tout n'était que ruine. On voyait bien les traces de vie humaine, même de races évoluées. La ville sans vie semblait vide, mais Richter pouvait sentir une présence. C'est un don que tout le monde peut développer, mais seule les magiciens peuvent l'utiliser. Sans même utiliser une goute de magie.

Richter s'approcha de l'entré d'un bâtiment, où un bruit de pas était survenue. En pénétrant la villa, il se cogna contre le rebord de la porte.
Il rit devant ça stupidité, puis son rire se transforma en pleurs. Il resta davant le porche, les larmes ruisselant de ses joues, alors que son triste passé lui revennait au visage, d'un coup.

Il congédia sa boule de brume et se contenta de la fraicheur de ses larmes. Richter cligna des yeux et tenta de sourire. C'était ce que Ashura lui avait dit de faire pour guérir le coeur des gens. Il avait remarquer que avec le temps, cela le reconfortait lui aussi. Il chassa ses larmes et entra.

Il eu alors le réflexe de se retourner, pour voir si il avait bien fermée la porte, ce qui lui était devenue une habitude. Juste à temps, car un flèches se planta dans le mur, passant à l'endroit exact où se tennait son torse. Il se retourna et pivota sr la droite pour éviter une deuxième flèchette.
"Regardez les mecs... Juste un combattant doué peut évité de telle projectile..."

Richter tourna sur lui même, alors qu'il tentait de trouver de où vennait la voix. Des murmures sortait de la noirceur. Richter aurais bien aimé lancer un sortillège de vision, mais il ne devait pas utiliser de magie. La voix principale repris:
"Alors c'est vrai? Le Palais recrute de nouveau soldats? À l'attaque les gars!!"

Richter ne pensa plus aux paroles de l'homme. Il ne comprennait pas qui était le Palais ou qu'est-ce c'était. Mais il compris qu'il était en grave danger.

_________________
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Mj10
Kindness isn't a Weakness --- Ratatosk Castagnier.
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Richterrubysign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Líndal Telrúnya
Champion du Sang
Líndal Telrúnya

Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Classe: Berserker
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: Re: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 15:44

Le bruit du sable battant les dunes infinies cacheait les pas de Lindal a ses proies. C'etait bien. Il était dans le vent, son odeur était donc emportée loin de la zone de chasse. Thyridlas aimait Nabata, au meme titre que tout endroit ou les conditions de vie etaient particulierement difficile. Sans systeme de défense, c'était la mort assurée. Pour la taupe du desert a dix metres de lui c'etait les tunels, pour le scorpion qui grimpait sur la jambe de Lindal c'etait le venin. Pour les pillards du desert qu'il chassait, c'etait la discretion, le nombre et les embuscades.

Lindal traquait ces mercenaires depuis deja cinq jours, sans se presser, sans prendre de risques d'etre repéré. Ces hommes ne se séparaient jamais et marchaient la ou le vent effacait leurs traces en seulement une heure ou deux. Ils avaient traversé trois oasis, et chaque fois avait éclaté une sanglante battaille pour les reserves en eau de ces pauvres gens. Que pouvaient faire de simples paysans face a des guerriers surentrainés? Absolument rien.

ENfin les pillards s'arretaient a nouveau, et cela faisait du bien a Lindal de se reposer un peu apres trois jours de marche sans dormir. Siils suivaient leur rythme habituel, il allaient ppasser la journée ici, puis partir au crepuscule. La ville était totalement deserte avec de gigantesques edifices temoignant sans doute de la grandeur passée de cette cité. L'oasis avait du s'assecher, obligeant la population a partir. Les pillards se choisirent enfin un batiment. Une dizaien a l'interieur, et cinqu a l'exterieur, montant la garde.

Lindal, lui, s'etait installé dans le batiment d'en face au 3em etage, afin d'observer ses proies avant de passer a l'attaque. Puis passa dans l'air ce qui n'aurait jamais du y etre. De l'humidité. De la brume plutot. Et elle venait d'une source magique, qui flottait au dessus d'un imbécile qui se dirigeait droit vers le batiment ou les pillards s'etaient refugiés. Bien sur les gardes avaient deja prevenus les autres et leur piege était déja pret a se refermer sur quiquoque entrait dans leur batisse en ruine.

Le fameux cretin s'approcha encore du batiment et se cogna , avant de rire puis pleurer a chaudes larmes, congediant sa brume.

*soit ce type est franchement un cretin, soit il a un gros probleme.*

L'homme finit parentrer dans le batiment. Hélas. Si il ne voulait pas que cet inconnu finisse en charpie, il allait devoir agir. LIndal fit donc pour gagner du temps l'une des choses les plus stupides de sa vie, il sauta par le fenetre, dessinant dans les airs une belleparabole, qui se termina avec un choc plutot rude sur le plancher pourri du second etage de la batisse des pillards. D'ici il pouvait entendre ce qu'il disaient. Deux impacts. Des flechettes surement. Puis des paroles.

"Regardez les mecs... Juste un combattant doué peut évité de telle projectile...
Alors c'est vrai? Le Palais recrute de nouveau soldats? À l'attaque les gars!!"

LIndal tenta de se lever, mais il traversa le plancher. Deux fois. Pour se retrouver au beau milieu de ce beau monde, entre une vingtaine de pillards et l'inconnu. Tentant de ne pas perdre la face, il se présenta.

"Enchanté. Je ne suis qu'un simple voyageur, chasseur de criminel a mes heures perdues. Il se trouve justement que mes proies veulent s'en prendre a vous. A moins que vous soyez aussi prompt qu'eux a tuer je vous conseille de partir en vitesse."

Un premier pillard attaqua au cimeterre. Un coup rapide et précis, mais pas autant que Lindal, qui pivota, et fit une clef de bras au bandit qui fut forcer de s'enfoncer son cimeterre dans le dos par la poigne de fer de Lindal. Enfin le groupe ennemi se ressaisit. Lindal roula sur le coté pour eviter trois flechettes, envoya son pieds dans le nez d'un pillard avant d'en prendre un autre pour faire barrage a une nouvelle salve de flechettes et de se rendre compte qu'un pillard s'était glissé dans son dos avec une masse. Il avait besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter Ruby
Gentilhomme
Richter Ruby

Messages : 83
Date d'inscription : 01/07/2009
Localisation : Entre les continents

Feuille de personnage
Classe: Magicien
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: Re: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 20:12

Tous se passait trop vite pour Richter. Ce monde était-il vraiment aussi bestial? Avec des bandits partouts autour de lui, même dans un desert? Un hommes était venu l'aider. Il ne réflechis plus à rien, seulement au danger qui le menacais. *Je ne peux pas mourir* Il encra ses mains dans son bâton magique et se mit à repenser à Ashura, puis à son frère Tercham. Une haine envers le monde se développais en lui.
"AAAAHHH!!" Cria-t-il de tout son souffle.
Il fit tournoyer son bâton et frappa un bandit. Il planna par dessus le sol et partit s'écrasser sur un de ses congénaires.

Richter pivota sur lui même pour éviter une flèchette. Dans son pays, Seles, il jouait à des jeux de flèchette, il était même très doué. Il prit les flèchettes qui trainnaient sur le sol et se tourna vers ses adversaires, avec un grand sourire.
"Aujourd'hui les enfants, vous allez apprendre le jeu de flèchette."
Il balanca un flèchette, qui partit se planté juste a côté du guerrier qui était venu l'aider. Il jura tout bas.
"Pardon mon cher, laissez moi me rattrappez..."
Il tira deux nouveau missiles, qui atteignirent les deux jambes de l'adversaire de Lindal.
"Premier mouvement les enfants: Regardez votre cible avnt de lancer. Vous ne devez pas faire de mal à vos amis..."
Un guerrier sauta sur lui. Richter se pencha avec agilité et le bandit sauta par dessus lui. Richter se leva et attrapa le guerrier par les cheveux et appuya la point de sa flèchette sur son cou.
"Deuxième conseil: Les flèchettes ne sont pas un jeu, on peut se blesser si on joue avec des gens malhabiles..."
Il appuya un peu plus sur la gorge de l'homme, qui tomba inconscient au pied de Richter.

Les deux combattants perdait du terrain et furent bientôt côte à côte, les ennemis formant un cercle autour deux. Richter continua sur un air joyeux alors que son coéquipié travaillais pour sa survie.
"Bonjour, je me nomme Tercham Ruby. Ça te dérange pas trop que je mange un petit quelque chose pendant que tu te bat?"

Richter se retourna et avanca lentement vers le groupe de bandit qui se rassemblait autour d'eux.
"Laissez passer! Urgent besoin de manger!
Un bandit l'attaqua, mais Richter feinta et l'homme tomba à la renverse.
"Pardons..."
Il continua sa route, alors que Lindal se battant en rond. Un autre guerrier vint pour lui bloquer la route.
"Vous détester vraiment la nourriture pas vrai?"
Richter lui prit le bras et le fit tournoyer par dessus son épaule avec un effet de poulis.
Puis, sans aucune raison, le bandits se tassèrent de son chemin.
"C'est bien aimable à vous de..."
Un homme géant de deux mètres et musclée comme un boeuf se dressa devant le pauvre magicien.
"Je suppose que vous n,aller pas me laisser passer?"
Richter prit son bâton à deux mains, en position de combat.
"Alors je crois que je ferais mieux de rejoindre mon partenaire..."

Mais il était trop tard pour s'enfuir, un deuxièmes cecle s'était formé, autoure du guerrier et de Richter, le laissant sans défense dans un duel impossible.

(Je te laisse t'arranger avec eux mon grand =D )

_________________
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Mj10
Kindness isn't a Weakness --- Ratatosk Castagnier.
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Richterrubysign


Dernière édition par Richter Ruby le Jeu 3 Sep - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Líndal Telrúnya
Champion du Sang
Líndal Telrúnya

Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Classe: Berserker
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: Re: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 21:45

Pas de doutes, ce type était dangereux quand il s'énervait. Ce ne serait pas le premier que Lindal rencontrait mais la pulsion était différente. On sentait clairement l'amusement dans la voix de ce type. Toujours est il qu'ils semblaient fait pour s'entendre tout deux privilegiaient un style de combat plutot souple variant les distances, meme si Richter semblait preferer les attaques de loin, au contraire de Lindal qui attaquait de tres pres, trop pres pour la plupart des combattants.

Quoi qu il en soit, il semblait etre un combattant précieux et si ils restaient groupés ils pourraient tenter une formation dos a dos et... >Richter était deja parti en quete de denrées comestibles. Tres déroutant. Toujours est il que Lindal ne put le suivre, le cercle de ses ennemis était déja reformé. Lindal comprit a ce moment que seul, il n'arriverai a rien avec une épée dans les mains. IL lanca donc Perfide a létage par le trou qu'il avait creusé dans le plafond en tombant.

Enfin un bandit attaqua de telle facon que si Lindal s'en saisissait comme il l'aavait fait avec tous ses adversaires jusqu'ici ses alliés pourraient l'attaquer avec de grandes chances de le tuer. Il n'atteint meme pas le centre du cercle. Un contraste se fit dans la facon de se battre de Lindal. Au lieu d'utiliser la force de son adversaire il l'avait contrée. Et bien plus. Le bandit metterzai surement plusieurs heures a se remettre du coup de poing qu'il avait encaissé. Lindal se baissa pour eviter les deux adversaires qui se jetaient sur lui, fauchant le premier avant de se retourner vers l'autre et le frapper a la tempe du tranchant de sa main. Lui aussi verrait des etoiles pendant un moment. Alors que son premier adveresaire se relevait, Lindal lui enfonca le poing dans la caage thoracique qui émit un ignoble craquement alors que les cotes et le coeur du pillard étaient broyés. Entre temps le chef adverse était arrivé.Dommage.

Lindal eprouvait des emotions contradictoires. Il était bien sur content que sa proie sorte enfin de son trou, mais il etait pour le moment hors de portee et les conditions n'étaient pas vraiment favorables. Lindal eut alors une idée folle. Il mit une main dans sa besace et en tira une poignée d'or qu'il jeeta a ses assaillants, qui ne le regarderent que d'un oeil, conaissant le scenarion prévu, ils se jettent au sol pour ramasser l'or. Ils n'étaient pas si stupide. >Seulement un oeil n'etait pas suffisant pour suivre les mouvement de Lindal quand il voulait bouger de facon imprévisible. Le temps que ses adversaires reagissent vraiment, il avait rejoint son partenaire du moment. Lindal lui sourit, heureux d'etre a nouveau groupé avec son allié.


"Quand ca sera fini, on ira manger un bout ensemble?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter Ruby
Gentilhomme
Richter Ruby

Messages : 83
Date d'inscription : 01/07/2009
Localisation : Entre les continents

Feuille de personnage
Classe: Magicien
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: Re: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 0:41

Richter regarda tout autour de lui. Il ne repairait aucun magicien. *Il a t'il des mages sur Avalon?* Se demanda t'il. Il éspèrait que non, il serais plus facile alors de "survivre" sans magie. Mais dans certain cas, les forces physique était trop grande pour empêcher le désastre.

Son adversaire en était la preuve même. Il était un géant, inondant Richter de son ombre. Son épée était immensse, mais toute rouillé par la pluie... *La pluie? Il ne pleut habituellement pas dans un desert...* Pensa t'il. Le géant (J'ai hâte que on lui trouve un nom...) ne portait pas d'armure, comme n'importe quel habitant du desert. Il souriait devant sa proie, toute petite comparé à lui.

Richter regarda autour de lui. Tout les combattant s'étaient réunis pour voir le duel. Richter parla à la foule.
"Quelles sont les termes du combats?"
Le géant gronda:
"Il n'y pas de règles! C'est un combat à mort!"
Richter sourit:
"Dans se cas, vous permetté que j'invoque un esclave sous mon contrôle?"
Comme pour approuver ses paroles, Lindal pénétra dans le cercle de combat. Richter continua avec ironie, toujours souriant:
"Voici mon esclave, je l'ai appellé Bétrave..."
Le géant balança son épée. Richter courba la tête et l'épée siffla au dessus de son visage, lui coupant une mèche de cheveux.
"Hé!" Plaisanta Richter.
"Tu vas mourir!"
Il sauta dans les airs, l'épée au clair. Quand il retomba, il souleva une marée de poussière, cachant le combat des spectateurs. Un long silence tomba alors sur le groupe de combattant. Quand la fumée partit, une dague était appuyé, sur l'épée du géant, tennu par Lindal. Un homme dans la foule était mort et Richter se tennait derrière le guerrier qui l'avait protégé.

Richter fit semblent de siffler:
"Hyu hyu! Vas-y Bétrave!"
Il rica na de sa plaisanterie et se retourna vers la foule. Il prit son bâton d'une main et asséna un violent coup à quelqu'un du puplic, sans aucune explication.
"As-tu finis de me fixer du regard, oui?!"
Il en frappa un autre qui voulait lui sauter à la gorge.
"Ne prend pas la défense de ton frère, George!"
Puis, le cercle se brisa réellement, ne formant plus d'espace pour le combat. Richte les avait mit en rage contre lui.
Il en frappa un autre en plein visage.
"Papa va être fâché les enfants..."
Tous lui sautèrent dessus. Richter était content de ce qu'il avait accomplie. Il les regarda tous dans les yeux, voyant leur haine.
"Un à la fois, il y en aura pour tout le monde..."

Après un bout de temps à combattre il regarda Lindal qui état encore en traind e se battre avec le "monstre".
"C'est moi, ou il y en a vraiment à l'infini de ses bandits... On n'est dans une vrai ruche. Pas vrai Bétrave?"
Il sourit et se retourna vers la masse, finissant au plus vite le combat, qui commencait à lui creuser l'appétit...

_________________
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Mj10
Kindness isn't a Weakness --- Ratatosk Castagnier.
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Richterrubysign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Empty
MessageSujet: Re: La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)   La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Pluie des Cadavres (RP- Richter : Lindal)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Texte] La pluie
» •• CHASTE ABERRATION •• | Une vie est une pluie d'illusions, toutes bariolées aux tonalités de leur possesseur. |
» Solitude, Nostalgie et Eau de Pluie... [ Libre ]
» Pluie d'Atropine ◄ Sois semblables à tes semblables, joli mouton, que ta douce fourrure ce mêle à ces pauv' con.
» Retirer les cadavres de moustiques sur le capot .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Avalon :: Le Désert de Nabata :: La Nécropole Perdue-
Sauter vers: