Les Chroniques d'Avalon

Manuscrit second: Aube Nouvelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes)

Aller en bas 
AuteurMessage
Neisha Telperiën
Héritière de Lenama
Neisha Telperiën

Messages : 568
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Changeforme
Titre Honorifique: Aucun
Relations du personnage:

Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes) Empty
MessageSujet: Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes)   Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes) Icon_minitimeDim 19 Avr - 17:07

Le Royaume de Palanthas

" Les hommes sont fragiles, mais ils connaissent l'honneur et le courage. "

Bien que la race des hommes soient récente en ce monde, ils y sont tout de même depuis quatre-milles ans. Palanthas, est leur dernier bastion, la puissance humaine n'a jamais été aussi faible depuis son apparition.


Peuple ayant grandement souffert de la grande guerre contre le Seigneur Noir, ils perdirent de nombreuses cités et une grande influence en Avalon. Malgré cela, les hommes poursuivent leurs efforts dans l'espoir de rénover leur gloire de jadis.


Rites et coutumes:Les humains sont une race assez jeune, qui se caractérise par sa courte espérance de vie et sa pensée unilatérale. Ils cultivent la justice, et tentent de l’appliquer partout sur ce monde et dans cette optique, le conquérir. Ils vouent leur vie au culte de la Lumière, une sorte de déesse sensée enseigner la voie a tous les peuples et faire régner l’éternelle félicité sur Avalon. Fiers guerriers malgré leurs jeune âge, ils développent un commerce qui leur assure bien souvent une victoire économique sur leurs opposants. Le royaume humain est une fédération. Chaque contrée est un état indépendant avec son seigneur et son armée, rangé sous l’autorité du pouvoir central. Cette disposition est a la fois leur force et leur faiblesse, car si elle protège le royaume en cas de perte d’un des états indépendants, le cœur des hommes est cupide et posséder sa propre armée donne des rêves de grandeur… Outre ce découpement de l’empire humain, on considère un nombre incalculable d’ethnies avec des coutumes différentes.



Le Royaume d'Ahn'Arion


" Il n'y a rien d'aussi grand que le savoir des Elfes, si ce n'est leur orgeuil. "


La cité d'Ahn'Arion existe maintenant depuis des temps immémoriaux. Le peuple des Hauts-Elfes se démarque des autres par leur grand savoir magique, et leur culture vingt fois millénaires.


Entouré des forêts enchantées de l'Ahn'Loria, les Hauts Elfes ne craignent pas les guerres ce qui les rend que plus hautain, cependant, lors de la dernière guerre, ils durent se rendrent à l'évidence, ils ne sont plus les seigneurs de ce monde.


Rites et coutumes:« Rien n’égale notre savoir, si ce n’est la pureté de notre lignage. » Voila la devise des haut elfes. C’est en effet la race elfe dans toute sa quintessence, avec une instruction qui prime. Il a été calculé qu’on trouve dans leur royaume environ 120 livres par individus. Ces elfes conservent le culte de la pureté, autrement dit chaque être doit ressembler a ses ancêtres sous peine d’être jugé impur. Maitres dans l’art de la magie, ils ont développé une forme de duel très spectaculaire qui fonctionne par sort et contre sort, au premier touché. Ils pratiquent une diabolisation des Merrenwens ou les « Impurs » et les considèrent comme des animaux. Ils préfèrent se tenir loin des sylvains, autre race d’elfes inférieurs mais les jugent moins durement que les merrenwens. Certainement de par leur rapprochement géographique qui leur permet une meilleure étude. Face aux humains, les hauts elfes se montrent plus courtois qu’hautains, même si ils conservent leur complexe de supériorité. Cependant même si leur gout pour le raffinement leur donne une certaine image, tous ne développent pas ce complexe de supériorité si particulier.

Le Royaume de Thev'Aras


"A quoi bon vivre quand l'honneur est perdu? Les lâches ne méritent pas de continuer a exister."


Les Merenwens furent Hauts-Elfes comme les autres, mais se démarquèrent par leurs traditions guerrières. Ils migrèrent au Sud d'Ahn'Arion pour se retrouver dans les terres d'Envenya.


Des baies typiques de la région, leur assombrirent la peau au fil des générations, leur attribuant ainsi le mépris de leur proches cousins. Autrefois verdoyante, la région est désormais dévaster, en proie a un mal bien profond.


Rites et coutumes:Les merrenwens ont une culture purement guerrière. Leur système fonctionne par caste: avec trois castes majoritaires: les guerriers qui représentent environ 60% de la population, les fermiers qui en font 25% et enfin les artisans, 15%. Tout ceux qui ne sont pas guerriers sont sous évalués mais nécessaires, donc tolérés. Dès son plus jeune âge le guerrier merrenwen reçoit une formation aux armes et passe une série de duels qui se terminent au premier sang versé au torse, ce qui provoque des cicatrices pour les perdants, qui détermineront le grade du futur guerrier. Plus le nombre de cicatrices faites au cours de ces duels est faible, meilleur sera le grade. Les merrenwens sont presque les seuls a avoir conservé le combat de gladiateur, ce qui donne une particularité a leurs arènes; le sable, après avoir bu le sang de milliers de combattants, est devenu rouge et grossier. En termes de bataille, les merrenwens appliquent cette simple devise: les négociations se font avant une bataille, pas pendant, ce qui veut dire qu’en cas d échec des négociations, la bataille se poursuit jusqu’à l’anéantissement total d’une des armées.

Le Royaume de Lenama


"La bêtise est humaine, voila pourquoi nous nous cachons le plus souvent sous des traits animaux."


La grande Lenama est aussi vielle que la forêt qui l'entoure dont elle fait partie intégrante. Les Sylvains sont pleinement a l'écoute de leur mère, la nature, au point parfois de se confondre avec elle.


Le mystère qui les entoure rend parfois difficile leurs associations avec les autres civilisations. Ils pardonnent facilement, mais n'oublient jamais. La grande guerre les as profondément meurtrirent, les faisant disparaitre un peu plus.



Rites et coutumes:On pourrait dire que les sylvains maitrisent et utilisent parfaitement le dicton « pour vivre heureux, vivons cachés. » Retranchés dans leurs foret, on sait très peu de choses sur eux. Ils vivent selon les principes « discret et efficace ». Très pragmatiques, ils limitent au maximum leurs relations avec les autres races en vivent en autosuffisance. Ces elfes sont animistes, autrement dit ils adorent les esprits de la nature. Dans la société sylvaine, chacun doit pouvoir assurer sa survie, ce qui constitue leur point commun avec les merrenwens. On distingue une multitude de clans parmi ces elfes mais on a pu en isoler quatre, surement les plus peuplés. Le clan de l’ours « les puissants » le clan du cerf « les nobles », le clan de l’aigle « les clairvoyants » et le clan du loup, « les grands ». La succession, en cas d'accouplement "inter-clan" se fait toujours par la mère. Leur héritage génétique les rend naturellement prédisposés a la chasse et la furtivité. Le bois qui pousse au cœur de leur foret leur permet de créer les meilleurs arcs au monde, cependant leur politique d’isolationnisme a fait qu’aucun de ces arcs n’a jamais été sujet d’une transaction. On considère que quiconque entre dans la foret a plus d’un kilomètre de la lisière sans très bonne raison n’ a que très peu de chances de s’en sortir. On pense que ces elfes utilisent les arbres géants de leur contrée comme ville et poste d’observation car tout armée s’approchant de la lisière de la foret et repéré et , si il se montre agressif, éliminé.



Les Démons:

Venus d’un autre monde les démons sont venus pour semer sur Avalon la mort et la destruction… Bref la routine quoi. C’est vrai qu’il faut le préciser, les armées du grand seigneur démon errent dans l’espace détruisant les mondes les uns après les autres selon les noirs desseins de leur roi. Après avoir été repoussé une fois d’Avalon, ils sont revenus plus forts et plus déterminés que jamais, et surtout, ils ont cette fois un allié. En effet, a force de mensonges et de tromperies, l’être ignoble qui commande les démon a pris le contrôle du roi des merrenwens pour que celui ci l‘aide, usant d‘une magie puissante pour détruire sa conscience. Les démons, de par leur durée de vie immortelle se montrent très prudent, car mourir est une vraie psychose quand on peut l’éviter. On pourrait donc avancer qu’ils développent une créativité face au combat, mais si il ne s’est jamais montré, leur maitre leur inspire une terreur que rien approche. Les démons, suite a des assassinats de leurs frères isolés a cause de rumeurs selon lesquelles leur sang est fait d’or se déplacent toujours en groupe.[/justify]

Carte du monde:
Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes) En_tat10

[Merci a Lindal Telrunya pour la redaction des rites et coutumes.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Royaumes d'Avalon (Rites et coutumes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les royaumes de Borée
» Les Brumes d'Avalon
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» [brigand.] Yrag (12/08/1457) Coop Guyenne
» [Divers] Menu transcendant et prêche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Avalon :: Reglement, Bibliothèque et Inscription :: Bibliothèque-
Sauter vers: